Les chroniques sur
Taddeuz

et le Collier Aztèque

Les chroniques sur
Taddeuz

et la Plante de

Vie Éternelle

« Laissez-vous emporter par les aventures de ce garçon exceptionnel!

17/20

L’histoire :

Taddeuz est destiné à devenir roi du Tadjasthan à sa majorité. Pour le prémunir et le préparer à ce grand rôle, son père l’envoi en Écosse à la Glenowl Academy. Là-bas, il apprend qu’il ne va pas étudier de façon conventionnelle.

Afin de développer certaines compétences, Taddeuz est envoyé en mission à l’étranger avec cinq de ses camarades

Leur voyage va les secouer et les confronter à la réalité; ce qu’ils vont apprendre aussi bien en culture générale qu’en techniques relationnelles va s’en aucun doute les enrichir… Mais arriveront-ils à dépasser leurs préjugés, leurs peurs, leur ego … afin de rapporter tous ensemble le fameux collier Aztèque ?

Les personnages :

Taddeuz: Futur roi du Tajasthan, c’est un ado de 13 ans, habitué à la prévenance dû à son rang. N’étant jamais contredit mais plutôt écouté, la vie à Glenowl Academy va être un vrai challenge ! Malgré tout c’est un élève sérieux et très intelligent.

Altaïr : C’est la jolie fille blonde du groupe; elle est fine déductrice et très enthousiaste pour la recherche et larésolution d’énigmes.  Cette belle jeune fille ne laisse pas Taddeuz indifférent.

Dans leur groupe, d’autres personnages sont tout aussi intéressant mais je préfère que vous les découvriez seul en lisant ce livre 

La Plume, le Scénario :

Ce récit est classé #jeunesse et effectivement il est résolument jeunesse; malgré cela mes 41 ans et moi n’ont eu aucun mal à l’assimiler ! l’écriture de l’auteure est très agréable, fluide et le fait, que ce soit Taddeuz qui raconte son histoire, dynamise et pose une ancre dans le récit.

Dans ce premier tome on s’attarde sur Taddeuz, futur roi d’un tout petit pays : le Tajasthan. Il est habitué à avoir des cours particuliers et rencontre rarement des enfants de son âge. Il décide d’écrire ses mémoires, lui un enfant de 13 ans. A première vue, je me suis sentie partagée, soit c’est un enfant imbu de lui-même et il va nous résumer ses 13 petites années de vie soit ce qu’il a à nous raconter est tout à fait exceptionnel !

Ensuite quand on lit le résumé, la lectrice que je suis s’est dit « ils envoient des enfants à l’étranger, seuls…, STOP ! » Il a fallu que je me repositionne non plus comme une maman mais presque comme un lecteur jeunesse ou plutôt tout simplement comme un lecteur, pour absorber cette histoire sans chercher midi à 14h.

Et alors là, l’aventure a commencé ! tout d’abord marrante, inquiétante mais aussi merveilleuse !

Ces 6 ados vont apprendre à vivre en équipe pendant 90 jours et ce n’est pas une mince affaire, surtout quand on vient de se connaître il y a quelques jours.

Bref, ils sont envoyé à la recherche d’un collier Aztèque et pas n’importe lequel… Donc ils partent en mission, mais ils ne sont quand même pas abandonnés à leur sort… mais ils ne le savent pas. Malgré tout ils sont soumis au danger de ce collectionneur fou et tueur.

Taddeuz et les autres vont devoir se montrer inventifs, téméraire et tacticiens parfois aussi; Ils vont rencontrer des moments de doutes, de peurs intenses mais aussi de moments merveilleux et tout ça en seulement 90 jours.

Ils apprennent à se faire confiance, à s’écouter et ils vont développer des liens qui entraveront quelques fois leur avancée par peur de perdre l’un des leurs ou se disputer quand un des membres fera cavalier seul…

J’ai trouvé de tout dans ce récit, de l’aventure, de l’inquiétude, du suspens et aussi du merveilleux. Je me suis attachée à cette petite bande et quand je trouvais le démêlé un peu facile l’auteur insérait au bon moment un rebondissement et hop c’était reparti !

J’ai apprécié ce petit tour des Pyramides de Teotihuacán; endroit qui existe réellement et après ce livre ça donne envie d’aller au Mexique pour visiter ces pyramides, site classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO ! Pour cette mission Maître Atahualpa et un de leur professeur : Cuauthémoc sont des pseudonymes (ou pas) empruntés à deux grands personnages liés au site des Pyramides de Teotihuacán; j’ai trouvé ces détails très sympas !

J’aime beaucoup quand les auteurs insèrent un petit bout de réalité dans leur univers; ça me permet de m’identifier ou d’assimiler plus facilement 

Un petit mot sur les Kalongs qui ont l’air de merveilleux animaux !!

https://auxpetitsbonheursweb.wordpress.com/2019/01/20/chronique-taddeuz-collier-azteque/

PUBLIÉ LE 20 janvier 2019

 

Genre : Aventure

Titre : Taddeuz et le collier aztèque

Auteur : Marie-Françoise Chevallier Le Page

Edition & Parution : La Safranède (2018)

Nombre de pages : 314 pages

Résumé : Taddeuz a treize ans. Bientôt, il succédera à sa maman, la grande reine du Taddjastan. Auparavant, il doit poursuivre ses études dans un pensionnat, dont la spécialité est de former de futur dirigeants, en les envoyant en mission à l’étranger par groupes. Leur première mission de 90 jours les conduit avec leurs kalongs au Mexique, à la recherche d’un très ancien collier aztèque composé d’un métal aux propriétés exceptionnelles dont la formule a été perdue, mais également convoité par d’horribles tueurs à la solde d’un dangereux grand collectionneur. […]

 

SERVICE PRESSE

Ce service presse fait partie des retards monstres que j’ai accumulé. Heureusement, je ne suis entourée que d’auteur.es adorables. Je l’ai lu en quelques jours tant l’histoire est entrainante. On s’attache très vite à la petite bande d’explorateurs en herbe, et l’on peut vraiment voyager avec eux. Moi qui adore les légendes aztèques/mayas, je suis conquise ! Les kalongs sont tout aussi adorables 

 

J’apprécie beaucoup la forme du roman, qui est écrit sous forme des mémoires d’un garçon de 13 ans. C’est lui qui nous parle et nous raconte son histoire. Du coup, en parallèle de son aventure, on peut suivre ses émotions et ses petits commentaires sur ce qu’il se passe, en temps réel. C’est très sympa, et assez drôle, parce que Taddeuz est un jeune homme très particulier ! Il sait qu’il va devenir roi et connait sa valeur. Pour autant, s’il m’a parfois agacée, surtout vis-à-vis d’Altaïr, qu’il considère comme sa petite amie, sans son consentement à elle, j’ai apprécié d’autant plus son évolution. Il est loin d’avoir mauvais caractère, puisqu’il pense beaucoup aux autres, et à son futur peuple.

Ce n’est pas un spoil puisque c’est mentionné dans le résumé complet, mais Taddeuz a une relation particulière avec les animaux. C’est un pouvoir familial qui lui permet de discuter avec eux, tranquillement, et ça va bien l’aider dans son aventure. Qu’il s’agisse de son Kalong-Bleu, que j’ai adoré tout comme Kalong-Violet (il s’agit de leurs moyens de transport / amis, qui sont des renards volants adorables ) ou des animaux qu’il rencontre au fil des pages, il noue une amitié, qui nous permet de le voir avec beaucoup plus d’empathie ! D’ailleurs, cet aspect-là est une des choses que j’ai préféré, le rapport du roman avec la nature, les traditions locales… Les descriptions des paysages sont assez précises, ce qui me faisait dessiner une carte dans ma tête au fur et à mesure de leur avancée dans la jungle aztèque ! On visualise très bien les temples, et on sentirait presque la moiteur de la jungle et la présence des moustiques ! L’équipe de jeunes, parce qu’il ne faut pas oublier leur âge, met du temps avant d’être soudée. J’aime beaucoup le principe, que je n’ai jamais vu ailleurs, de faire partir les élèves d’une école en mission pour leur apprendre la vraie vie et la cohésion. Leur mission est somme toute assez floue, et l’on se rendra compte à la fin de tout l’intérêt de celle-ci. C’est une prise de conscience collective. Les légendes et lieux aztèques sont super bien exploités, j’en ai appris beaucoup sur les petites histoires de l’époque et leurs cachotteries. L’histoire du collier qu’ils doivent chercher est assez fascinante et la dangerosité de leur mission se fait vite sentir. Même s’ils sont suffisamment entourés pour ne pas être tout à fait en danger, ils font face à de sacrées épreuves !

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Altaïr, très réfléchie et compréhensive. Elle est très patiente avec Taddeuz et elle a bien du mérite. Elle est courageuse, et malgré ses défauts, suffisamment dégourdie et intéressée par l’Histoire pour bien les sortir des ennuis ! Je n’ai pas vraiment aimé Carlos, alors que je le sentais bien au début du roman, comme quoi, on apprend à connaitre les gens dans la difficulté ! Les autres sont un peu plus en retrait mais j’espère les découvrir plus dans la suite. D’autres personnages attachants apparaissent, outre les Kalongs bien sur (que je me serais empressée d’aller récupérer par ailleurs, contrairement au groupe), comme le jeune Marcelino ou le chef du village aztèque des Lacandons, Kayum. La barrière de la langue se fait constamment sentir entre le groupe et leur environnement, mais ce sont leurs actes qui leur permettent de se faire comprendre ! C’est une jolie morale !

https://www.instagram.com/p/BkdchboDX9f/ 27 juin 2018

  • devoreuse_de_livres_Hello ! Aujourd'hui encore, je vais vous parler d'une SP que j'ai beaucoup apprécié : Taddeuz et le collier aztèque de Marie-Francoise Chevallier Le Page édité aux éditions de la Safranette. 
    On découvre dans ce livre l'histoire de Taddeuz, un jeune prince héritier mis dans une école loin de ses préceptes qu'il a connu jusqu'ici. Cette école un peu spéciale va le former à sa future position grâce à certaines aventures autour du globe qu'elle va lui permettre de vivre. Il va donc devoir découvrir l'amitié, la loyauté, ainsi que bon nombre de valeurs au cours de côté expédition qui va Le mener jusqu'en territoire aztèques. 
    J’ai beaucoup apprécié ce livre qui nous montre la difficulté que peut avoir à un enfant à se sociabiliser quand il a vécu toute sa vie seul, sans ami de son âge avec qui parler, jouer et faire des bêtises. Il va donc devoir découvrir cela lors de sa nouvelle vie dans l'école et de son aventure autour du monde. C'est cette dimention de valeur inculquée par un voyage qui est primordiale.
    De plus, l'aventure en elle même est trépidante et j'ai adoré la vivre avec Taddeuz. J'espère qu'une suite est en cours, que je puisse la lire ! 😊
     

coquinnette1974  25 août 2019

★★★★★

★★★★★

"je mets évidemment un énorme cinq étoiles à Taddeuz et la plante de vie éternelle."

Je remercie chaleureusement Marie-Françoise Chevallier le Page pour l'envoi, en service presse, de son roman : Mémoires d'un jeune homme de 13 ans, tome 2 : Taddeuz et la plante de vie éternelle.
Taddeuz (qui se prononce Tadéous, pas Tadeuse, s'il vous plait !) est un jeune garçon de 13 ans et demie que nous avons découvert il y a un peu plus de un an dans le premier tome de ses mémoires : Taddeuz et le collier aztèque. 
Il revient donc avec le second tome de ses mémoires. 
Il est toujours pensionnaire à Glenowl Academy, et repart à l'aventure avec ses amis. 
En compagnie de leurs fidèles compagnons, ils sont cette fois ci envoyés sur la Route de la Soie et les traces de Marco Polo à la recherche de la Plante de Vie éternelle et du fameux livre de Shénxiān « Méthode et Recettes pour Devenir Immortel ». 
Nous parcourons avec eux une partie de la planète, Venise, L'Irak, Samarcande... 
C'est un voyage fascinant et dangereux car nos jeunes amis vont devoir déjouer les plans du redoutable collectionneur originaire de Transylvanie qui s'est associé à la terrible secte du Dragon d'Or pour s'emparer de leurs futures découvertes avant eux...
Taddeuz et la plante de vie éternelle est un excellent roman qui m'a captivé de la première à la dernière page. J'avais adoré le premier tome et celui ci est tout aussi réussit :)
Taddeuz et ses cinq amis sont très intéressants. Ce sont des jeunes gens intelligents, qui sont amenés à devenir des personnes importantes, de futurs chefs d'état pour certains. Ils sont instruits, curieux, mais ce sont aussi... des ados ! Notamment Taddeuz dont le comportement est parfois un peu immature. Cela peut être agaçant mais moi cela m'a amusé car certaines de ses facettes sont dignes d'un adolescent de 13 ans 1/2. On dirait vraiment que c'est lui qui écrit et pas une adulte, c'est vraiment crédible, et appréciable.
Nous découvrons énormément de choses, notamment des légendes. On nous parle par exemple des mandragores... Il y a des références à Harry Potter, cela parlera aux jeunes lecteurs :)
Ils voyagent toujours sur leur moyen de transport découvert dans le tome un. Cela fait rêver, et une fois encore j'ai été captivée par ce séjour avec Taddeuz et ses amies.
Petite nouveauté ici, il n'est pas le seul narrateur. Je ne vous en dirais pas plus mais il y a aussi d'autres points de vue, ce qui apporte encore plus d'action et aussi de la fraîcheur. 
Je pense que vous l'aurez compris, je suis très enthousiasmé par cette lecture, que j'ai pris plaisir à terminer cette après midi :)
J'ai hâte de lire le tome trois, et je mets évidemment un énorme cinq étoiles à Taddeuz et la plante de vie éternelle.

PLUME LIBRE

ECRIT PAR AURYN 

Novembre 2019
"... Même si l'histoire m'a moins passionnée (je ne suis pas une grande fan de la civilisation chinoise), j'ai beaucoup apprécié retrouver Taddeuz et ses amis.
On se retrouve dans un vrai roman d'aventures où la technologie et la "magie" se complètent pour aider nos jeunes aventuriers à surmonter toutes les embûches et mener à bien leur mission.
Franchement, je serai sans contexte au rendez-vous du tome 3..."

 

Le 11 août 2019 par Fildediane's Weblog

... Une chouette aventure, 

... un réel plaisir

***ATTENTION PROBABLES SPOILERS***

Pour ceux qui n’ont pas lu Mémoire d’un jeune homme de 13 ans, tome 1 : Taddeuz et le collier Aztèque
17/20

 

Résumé de l’auteur

« Après le brillant succès d’une périlleuse mission au Mexique Taddeuz, toujours pensionnaire à Glenowl Academy, repart à l’aventure avec ses cinq amis.
En compagnie de leurs fidèles kalongs, ils sont cette fois envoyés sur la Route de la Soie et les traces de Marco Polo à la recherche de la Plante de Vie éternelle et du fameux livre de Shénxian « Méthode et Recettes pour Devenir Immortel ».
De Venise à Boukhara en passant par l’Irak, puis Samarcande et Xi’an, sauront-ils déjouer, avant d’atteindre la Perle d’Asie à Suzhou, les plans du redoutable collectionneur originaire de Transylvanie qui s’est associé à la terrible secte du Dragon d’Or pour s’en emparer avant eux ? »

 

Mon avis

Je remercie les Éditions de la Safranède et l’auteur Marie-Françoise Chevallier Le Page de m’avoir à nouveau fait confiance pour la suite des aventures avec Taddeuz et ses amis !

L’HISTOIRE

Taddeuz et sa bande d’amis reviennent de vacances et s’apprêtent à vivre un second cours, une seconde mission; Il avoue qu’ils se sentent un peu plus serein que la première fois où ils sont arrivés à Glenowl Academy. Leur professeur sont toujours aussi secrets et c’est quand même avec une certaine appréhension qu’ils se demandent quelle va être leur mission cette fois-ci.

Après quelques jours très long pour nos amis, leur professeur Maître Shû leur révèle leur prochaine mission : Suivre la Route de la Soie sur les traces de Marco Polo, à la recherche du mystérieux livre de Shénxian et de la Plante de Vie Éternelle.

Alors commence pour Taddeuz et ses amis, une aventure périlleuse, empreinte des mystères et des traditions orientales; ils devront se méfier, le sinistre collectionneur est toujours sur leurs traces.

LES PERSONNAGES

Taddeuz: Toujours futur roi du Tajasthan, il se montre toujours aussi confiant mais cette fois il plus impatient, plus sensible aux remarques de Carlos et moins porté sur la rigolade. Il va devoir faire face à des croyances qui ne sont pas les siennes et apprendre à relativiser et surtout ouvrir son esprit.

Kuan Ti : Qui d’habitude se montre un peu plus réservé, fait montre d’un peu plus de hardiesse. Car cette mission va se dérouler dans le pays de ses ancêtres. Il est impatient d’arriver en Chine même si pour ça il faut faire l’impasse sur de précieuses étapes de la Route de la Soie.

Je vais à nouveau vous frustrer car je ne décrirai aucun autre personnage, d’ailleurs un personnage va manquer à l’appel… lequel et pour quelle raison surtout ? Il faudra attendre le 1er septembre pour découvrir par vous même tous ces mystères !

LA PLUME, LE SCÉNARIO

Donc voilà on poursuit l’aventure avec Taddeuz (n’oubliez pas ça se prononce Taddéous), c’est un roman jeunesse, dont l’écriture de l’auteur est toujours aussi agréable et immersive. Comme je le disais dans le tome 1, malgré un récit résolument jeunesse c’est très agréable même en temps qu’adulte de s’imprégner de l’histoire.

Taddeuz continue le récit de ses aventures avec ses amis au sein de la Glenowl Academy, puis à travers le monde lors de leur mission qui est orientale cette fois car ils sont à la recherche du Livre de Shéxian et de la Plante de Vie Éternelle sur les traces de Marco Polo en suivant la Route de la Soie.

Taddeuz nous emmène d’abord en Italie, plus précisément à Venise, jusqu’entre les rives du Tigre et de l’Euphrate, là leur aventure prend une tournure inquiétante, tant pour leur moral que pour leur sécurité. En effet, j’ai ressenti comme Taddeuz que cette mission patinait, traînait, que le but n’était pas vraiment définit et que finalement à part découvrir des sites touristiques splendides ce qui n’est au final pas mauvais mais n’est pas vraiment le but, les objectifs de la mission s’éloignaient de plus en plus…Ils se connaissent plutôt bien maintenant, ce qui n’empêche pas des petites escarmouches juvéniles qui parfois les empêchent d’agir.

Il leur faudra un électrochoc pour se ressaisir et prendre en main leurs recherches, écouter leurs Kalongs, écouter leur instinct, leur coeur. Mis face au danger et à la conscience que leur mission n’est pas du tout facile, et surtout pas touristique, ils vont réfléchir en équipe bien que parfois ils semblent divisés mais ils arrivent à revenir au centre névralgique de la mission, le tout est d’apprendre à écouter avec bienveillance tout idée même saugrenue et en tirer des conclusions pour le bien du groupe et de la mission.

Ils vont devoir retrouver cet instinct de groupe, cette conscience qu’ensemble ils iront plus loin et apprendre qu’ainsi la mission a plus de chance d’aboutir, même si face au danger et ils s’en rendent bien compte, ça n’est pas facile de garder la tête froide.

J’ai ressenti cet ennui qu’avait la bande d’amis quand la mission peinait à décoller, je me sentais traîner les pieds; ça n’était pas l’histoire qui m’ennuyait j’étais plongée dans l’histoire et je partais avec le groupe, j’avais l’impression de ressentir ce qu’ils pouvaient ressentir;

Puis vient l’inquiétude, la panique, cette sensation que cette fois ça ne va pas se passer comme on le souhaite… Je suis passée par des moments de stress aux moments de doute, de découragement, mais aussi par des moments de joie, d’excitation face au dénouement probable puis cet étonnement face aux messages des Vieux Sages;

La connexion de Taddeuz avec les animaux est géniale et leur permet de se sortir plusieurs fois de mauvais pas; les animaux qu’il croise sont étonnants, je pense notamment au Panda, mais aussi aux animaux de la ferme et d’autres encore plus caractéristique de leur voyage oriental. Cette petite insertion de fantastique, de don est vraiment agréable et participe vraiment à la dynamique du récit;

Encore une aventure passionnante et vivante sur fond de la Route de la Soie !

J’ai fait mes petites recherches sur la Plante de Vie Éternelle et j’ai été surprise de trouver des informations que j’ai glané ici et là … Vous aimeriez bien savoir ce que j’ai trouvé ? C’est trop facile, je ne dirais rien ! A vous de jouer ! Bonne chance dans vos recherches !

 

En Bref

Une chouette aventure, c’était un réel plaisir de retrouver cette bande d’amis hétéroclite, et encore plus intéressant de voir qu’en quelques mois, il s’opère en eux des petits changements dû à leur expérience de groupe dans une mission extraordinaire. Après tout, ils sont sensés devenir des dirigeants compétents et expérimentés.

Je renouvelle mes remerciements aux Éditions de la Safranède et à l’auteur Marie-Françoise Chevallier Le Page pour m’avoir permis de continuer l’aventure avec Taddeuz et ses amis.

La Vie en Lecture

19 h · 

23 août 2019

🌟 Avis N°52 📝

Mémoires d'un jeune homme de 13 ans t2 : Taddeuz et la plante de la vie éternelle 
De Marie-Françoise Chevallier Le Page

Aventure 
Edition: La Safradène
Nombre de pages : 353
Nombres de tomes : ?
Date de sortie : 1 septembre 2019

Mon avis :
Je remercie la maison d’édition pour me permettre de découvrir ce roman via le site Simplement surtout que j’avais découvert le t1 il y a une année.
Après le Mexique, Taddeuz est amené à vivre dans une nouvelle aventure sur la route de la Soie avec tous ses amis.
Comme dans le premier tome, l’auteure nous fait voyager un peu partout sur la Route de la Soie (route reliant l'Asie à l'Europe pour info) toujours dans un style simple et fluide. 
On est bien dépaysé avec ce roman, on voyage dans différents pays asiatiques et européens. A la fin, on retrouve une carte pour bien voir par où ils sont passés, je trouve cette touche géniale en donnant un grand plus au livre. On retrouve aussi quelques clins d’œil au tome précédent, je croyais que c’était une aventure à part. Comme je l'ai lu il y a une année, je ne me rappelais plus de certains détails mais ça ne m’a pas freiné.
J'ai trouvé un peu lent à savoir sur quelle mission ils allaient y être amener, par contre on est directement plongé en Chine, dès le 4ème chapitre grâce à la description du décor et à certains termes qui sont très bien "trouvés".
J'ai beaucoup aimé cette suite qui m'a permis de voir l’évolution de Taddeuz et de ses amis qui sont toujours aussi courageux.
Comme pour le t1, je ne me suis pas trop attachée au personnage.
En conclusion, j’ai passé un bon moment dans ce voyage et je suis curieuse de savoir au l’auteur va nous y emmener.

+ : le dépaysement, voir grandir les personnages 
- : un peu lent

4/5

Lien du t1 : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2115201375175157&id=1226757590686211

Par Sihandara 18/20
La plume fluide de l’auteur rend cette histoire attachante et addictive. Malgré que ce soit un roman jeunesse, j’ai adoré découvrir l’auteur et son univers particulier. Je vous le recommande chaudement. Ce roman ravira petits et grands.


Par Laetitia Priecia Beaupere

L’histoire est fascinante...  La plume de l’autrice est particulièrement agréable à lire...

J’ai passé un bon moment de lecture en compagnie de Taddeuz et de ses camarades de classes. J’ai trouvé ce concept d’école très original, j’aurais bien aimé aller dans ce genre d’endroit. Je trouve cela néanmoins un peu difficile d’envoyer des enfants si jeunes tout seuls dans la nature, mais l’histoire est prenante et nous invite à y croire bien volontiers.

L’histoire est fascinante, avec de nombreuses références à la civilisation aztèque, mais également aux mayas. Il y a de nombreux rebondissements, et pour un roman jeunesse, je trouve que le suspense est assez bien maintenu jusqu’à la fin.

Les personnages sont très intéressants, et on s’y attache assez vite. Je regrette néanmoins qu’on en apprenne pas un peu plus sur eux, on ne sait finalement pas grand-chose de leurs passés. Néanmoins, je les ai trouvés très courageux face aux nombreux dangers qui se sont présentés à eux, et j’ai particulièrement apprécié le travail qu’ils ont dû faire pour maintenir un esprit d’équipe.

La plume de l’autrice est particulièrement agréable à lire. J’avais peu que ce soit un peu trop enfantin étant donné que Taddeuz est le narrateur et qu’il n’a que treize ans, mais l’autrice parvient avec aisance à donné un caractère très adulte à son écriture, sans être trop complexe non plus et en restant adapté à un jeune public. J’ai beaucoup aimé le fait qu’elle intègre de nombreux mots étrangers (espagnol, aztèque, …) au fil du récit, rendant plus réaliste le voyage de ces jeunes gens.

En bref, j’ai passé un bon moment en compagnie de nos six héros, et même si j’aurais aimé connaître un peu plus leurs passés, je suis tout de même parvenue à m’attacher à eux. J’ai hâte de découvrir leur prochaine mission .

J’espère que cette chronique vous a plu. N’hésitez pas à me dire si cette lecture vous donne envie. S’il vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici ;).

Bonnes et douces lectures.

ParMarjorie "Perlebouquine

on instagram"
17/20 
« Une histoire captivante et délirante ! »  Aujourd’hui je vous présente ce livre dont l’auteur m’a gentiment contacté pour me le proposer. Ce fut une lecture agréable où mes émotions sont passées par différents stades. Que je vous explique pourquoi! Taddeuz, un jeune garçon de 13 ans écrit ses mémoires après un trimestre passé à l’école. Jusqu’ici tout est banal mais ce n’est pas une école traditionnelle comme on en connaît. Cette école envoie ses élèves en mission pour récupérer des artéfacts anciens. Taddeuz va être intégré à un groupe qui seront ses compagnons pour toute la mission. Je ne vais pas vous en dire plus mais franchement c’était une très bonne lecture et elle est accessible à tout âge. 

LES MILLE ET UNE PAGES DE LM   Avril 2018

Le commentaire de Cathy : 
Taddeuz, 13 ans, est roi du Tadjasthan, en attendant d'être en âge de gouverner son pays, son père, le régent, décide de l'envoyer faire ses études en pension dans la Glenowl Academy. Lors de leurs arrivées à l'académie, les étudiants sont informés qu'ils vont devoir partir effectuer une quête. L'équipe de six adolescents, dont fait partie Taddeuz, va avoir pour mission de se rendre au Mexique pour rechercher un collier Aztèque. Avec ce roman, Taddeuz nous raconte leurs périples. Ce roman m'a fait passer un super moment, j'ai eu l'impression de voyager avec les personnages, le périple des jeunes adolescents va commencer par l'Islande dans le froid pour ensuite finir au Mexique sous des chaleurs accablantes. Le style de l'auteure est très agréable, l'écriture fluide, le rythme donné à l'histoire est très bon. Le personnage de Taddeuz m'a beaucoup plu, il est très attachant, un coup de cœur pour les moyens de transport qu'utilisent nos jeunes adolescents pour leur voyage, quelle imagination a eue l'auteure et je trouve ça top. Je ne me suis pas ennuyé une seconde pendant ma lecture, aucun temps mort, quand une aventure est bonne comme celle que je viens de lire, je trouve que cela passe trop vite. Merci Marie-Françoise Chevallier Le Page pour le moment de lecture que vous m'avez fait passer, dans le titre il y a marqué volume 1 il est évident que j'attends avec impatience le volume 2. Ce roman est un roman jeunesse, mais il convient également aux adultes, la preuve, j'ai adoré. 

PAR Vendarion d'Orépée
23 avril 2018 
19/20

Les Mémoires de Taddeuz - tome 1 - LE COLLIER AZTEQUE
"A mi chemin entre Harry Potter, Indiana Jones et les Conquérants de l'impossible, ce premier tome devrait enchanter les jeunes lecteurs, et rappeler de bons souvenirs aux plus âgés."

Taddeuz, treize ans, a décidé d'écrire ses mémoires.

Un peu jeune vous me direz, la plupart des gens écrivent leurs mémoires quand ils sont justement en train de la perdre, et ils oublient forcément plein de choses intéressantes. En s'y prenant plus tôt ; Taddeuz est sûr de ne rien oublier, et après les aventures qu'il vient de vivre, ce serait dommage...

Une autre raison d'écrire ses mémoires si jeune, c'est que tout ce qu'il écrit pourrait resservir par la suite, ce qui n'est pas nécessairement le cas des mémoires d'un vieux. Vous auriez envie de lire toute la vie d'un bonhomme qui a traversé le 20e siècle depuis la guerre de 14 jusqu'à aujourd'hui ?

Ben pas moi.

Lecteur ô combien subtil, vous avez deviné que « Les mémoires de Taddeuz » s'adresse à un public plutôt jeune. Les nombreuses notes de bas de pages pour expliciter certains mots ou noms de lieux nous le rappellent régulièrement, ainsi que la morale qui ressort de la description des rapports entre les membres du groupe.

 

Taddeuz pour commencer (prononcer « Ta-dé-ouss » et pas « Tadeuze », il insiste lourdement sur ce point parce qu'il ne se prend pas pour n'importe qui) est le personnage central du récit. Héritier d'un tout petit royaume, c'est un gosse de riche, gâté pourri au dernier degré qui est envoyé en pensionnat dans un environnement ou son titre n'a plus la moindre importance. Il va vivre la pénible expérience de n'être que l'égal des autres et devra s'intégrer dans un groupe d'étudiants de la Glenowl Academy, quitte à tempérer son orgueil et à apprendre le travail en équipe.

L'ambiance rappelle curieusement Poudlard, avec ses petits groupes d'étudiants, son décor un peu kitch, ses animaux exotiques et la symbolique des costumes et des couleurs. Mais la comparaison s'arrête là, car Glenowl Academy n'est pas une école de magie, c'est une école presque normale, avec des professeurs, des salles de cours et des voyages scolaires... et ce sont les voyages scolaires qui font toute la différence, ils sont un rien plus aventureux que les écoles ordinaires puisque les étudiants sont littéralement lâchés dans la nature avec une « mission à remplir ». Et c'est ainsi que nos étudiants se retrouvent entraînés dans la quête d'un mystérieux collier aztèque, et traqués par un redoutable mafioso roumain...

L'écriture est simple, celle d'un narrateur de treize ans, l'aventure me rappelle irrésistiblement les romans de jeunesse que je lisais dans mon adolescence, un peu de Club des cinq, un peu d'Harry Potter, et un peu de « Conquérants de l'Impossible », mais ce peu est le meilleur des trois et si ces séries vous rappellent de bons souvenirs de lectures, vous adorerez « Le Collier Aztèque » et les plus jeunes lecteurs l'apprécieront également.

 

Mémoires de Taddeuz

Tome 1 — Le Collier Aztèque
par Marie-Francoise Chevallier Le Page

Éditions de la Safranède

Mon Avis Par Solène de Books_So 17/20

Je tenais d’abord à remercier les Éditions de la Safranède de m’avoir permis de lire ce livre dans le cadre d’un service presse.

À la lecture on ne sait pas trop qu’elle aventure nous attend, le jeune héros qui raconte ses mémoires alors qu’il a 13 ans c’est un peu hors du commun mais c’est un futur Roi.

Mais on est très vite pris dans une aventure un peu dingue, cette école qui envoie ses élèves en mission à l’autre bout de la Terre pour une mission légendaire. C’est un mélange de Harry Potter avec cette école fantastique et d’Indiana Jones pour la chasse au trésor avec des méchants. Même le moyen de transport est fantastique mais je ne spoilerai pas.

Il y a également un part de modernité un peu à la James Bond pour les équipements ultras modernes de la mission. Mais j’ai été beaucoup séduite par l’aventure au pays des Mayas et des Aztèques dont je ne suis pas familière mais qui est très bien expliqué avec les annotations en bas de pages. Ce livre ma beaucoup plus j’espère qu’il y aura d’autres aventures avec Tadeuz et ses camarades de classe.

Je recommande chaudement cette lecture c’est une jeunesse qui se lit à toute âge.

mercredi 11 avril 2018
Par 
eliseinabook.blogspot.fr

Une histoire promettant un agréable voyage au Mexique

 

Un agréable voyage au Mexique à la découverte de la terre des Aztèques...

Malheureusement, je n'ai pas aimé ce livre. Non pas à cause de l'histoire, ni de la plume de l'auteur qui, je trouve sont magnifiques. 

L'aventure de Taddeuz m'a déplu à cause du personnage principal. Taddeuz est typiquement le genre de personnage que je n'aime pas retrouver dans un roman. De mon point de vue, je l'ai trouvé hautain, prétentieux, qui n'a de yeux que pour sa belle. Certes, on peut noter une amélioration de son comportement durant sa mission au Mexique, mais elle reste moindre. 

 

À présent, j'aimerais vous parler des bons côtés de ce livre, même si ce livre ne m'a pas plu, il a beaucoup de qualités

 

Premièrement, la plume de l'auteur. Taddeuz et le collier Aztèque est un récit riche en description, il est coloré et remplis de beaucoup de détails. 

J'ai beaucoup aimé l'univers que l'on découvre dans ce livre, un mélange entre Poudlard et l'école des sortceliers dans Tara Duncan, sans trop le côté "sorcier", mais on y trouve un brin de magie.

Il y a une belle originalité dans le roman que ce soit le système éducatif créé par l'auteur et les créatures qu'on y trouve. 

 

Ce roman est un vrai voyage qui m'a transportée jusqu'au Mexique, la terre des Aztèque et le moyen de transport était vraiment intriguant. Je ne peux pas vous en dire plus sans vous spolier, désolée.

Dès le début du récit, nous avons des liens qui se font vers le Mexique, que ce soit la langue, des éléments décoratifs, des animaux et même de la musique !

Il y a un vrai travail de la part de l'auteur pour nous amener cette culture entre les pages de ce livre. 

 

Ce livre est une vraie aventure, ce côté de quête est vraiment présent dans le récit, une sorte de mission à la Indiana Jones. 

 

Je conseille ce livre à ceux qui aiment les aventures et les livres qui font voyager !

Mon avis par Poljack : 
9 avril 2018

Un collège pas ordinaire, six adolescents que le hasard (ou la décision des professeurs) réunit, une mission pour laquelle ils sont livrés à eux-mêmes en guise de programme pédagogique… Tels sont les ingrédients de cette aventure rehaussée d’un brin de fantastique qui nous entraîne sur les traces des civilisations précolombiennes.
S’adressant aux jeunes lecteurs, ce roman modernise les codes du genre en proposant une version 2.0 des bandes d’enfants qui vivent une histoire d’adulte. Je ne peux m’empêcher de faire un rapprochement avec les lectures de mes 10-12 ans : Le club des cinq, Le clan des sept, Alice détective… Ces livres qui nous faisaient rêver, frissonner de peur quand les héros étaient en danger, et nous réjouir avec eux lorsqu’ils réussissaient… Qui nous faisaient grandir aussi, par les thèmes abordés, par les valeurs d’entraide et d’amitié qu’ils enseignaient.
Marie-Françoise Chevalier Le Page poursuit cette tradition avec belle plume, mêlant habilement les aspects plus didactiques à une aventure pleine de suspense et de rebondissements. L’écriture ne cède pas à la facilité, et c’est tant mieux ! Taddeuz et le collier aztèque est un roman jeunesse qui ne prend pas les enfants pour des demeurés. À l’heure où Hachette bannit le participe passé des romans d’Enid Blyton (série Le club des cinq), après avoir, au fil des rééditions, remplacé les mots jugés désuets (comme grommeler, par exemple), supprimer les bavardages et considérations échangés par les jeunes héros de la série… bref, à l’heure où certains éditeurs pensent qu’appauvrir le langage, c’est rendre service aux jeunes lecteurs, un roman comme Taddeuz est un joli pavé dans la mare de ces vendeurs de littérature au rabais !
Dans ce roman où le mystère n’oublie pas la poésie, l’auteure utilise un vocabulaire riche, une langue nuancée ; elle ne craint pas d’utiliser des mots venus d’autres pays, d’autres civilisations ; elle parle de choses que les enfants ne connaissent pas forcément, elle les emmène vers des sujets qui ne leur sont pas familiers… Mais n’est-ce pas ça, aussi, la littérature ? Le plaisir de la découverte ?
Voir plus sur :

https://poljackleblog.blogspot.fr/p/blog-page_11.html

https://2.bp.blogspot.com/-- 
 RwB1WRFvQY/WssleSaUiCI/AAAAAAAAE1M/l0QKlKMRLB8PQcC5ODwWqH7eszw5Q48-wCEwYBhgL/s1600/Taddeuz.jpg

Publié par

Miss Huakinthos : 
9 avril 2018 
17/20

Aventure

jeunesse

extraordinaire ! »

Service presse pour les Editions de la Safranède.

Ce roman est une aventure jeunesse retranscrite par l’auteure et qui raconte l’intégration  d’un jeune roi de treize ans dans une école particulière : en mission de 2-3 mois par groupe de six, l’équipe doit remplir sa mission ensemble. Leur premier objectif est de récupérer un objet en plein cœur du Mexique. Pour ce faire, le moyen de transport est du genre fantastique, les escales dérivent, en Islande par exemple.

Dans un style frais et fluide, l’histoire se lit très facilement et il est très agréable de suivre ce petit groupe hétérogène, jeune et insouciant. La manière d’écrire pour un adolescent peut paraître mâture mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un roi, qu’il a été élevé pour monter sur le trône et a peu fréquenté d’enfants. De plus, Taddeuz est en âge de succomber aux charmes d’une adolescente, d’être jaloux que son intérêt se porte sur un autre ou qu’il cherche à faire son intéressant. Les personnages sont bien construits et cohérents dans leur façon de penser.

Il ne faut que quelques foulées pour décoller d’un coup, m’emportant sur ses ailes dans un fabuleux tourbillon de senteurs inattendues. Bientôt mes amis ne sont plus qu’un petit point auprès de la grande maison blanche aux carillons dorés !

Le récit est palpitant, plein de rebondissements et d’aventures passionnantes. Il est appréciable de les suivre dans leurs réflexions à la découverte du collier aztèque et pourchassé par d’autres personnes intéressées par cette relique. Cette lecture a été un agréable moment passé très vite par mon immersion dans l’histoire. Je le conseille vivement aux jeunes et moins jeunes qui souhaitent vivre une aventure originale.

Sandrine Schmitter

Taddeuz et le collier aztèque de Marie-Françoise Chevallier Le Page

Je viens de finir ce livre jeunesse que j'ai eu la chance de lire en avant première (il sort le 9 avril) et je remercie vivement l'auteur pour sa confiance.

On suit les aventures du jeune Taddeuz, héritier d'un royaume, qui vient d'entrer dans un internat d'un genre un peu particulier. 
Il y fait la connaissance de ses futurs compagnons d'aventure. Leur première mission, retrouver un mystérieux collier aztèque.

Ils vont devoir arpenter la jungle, lutter contre un milieu hostile, déjouer les pièges des bandits qui cherchent aussi à s'emparer de son collier.

Un roman vraiment captivant, qui sait nous entraîner et dans lequel on se laisse prendre au jeu où 'esprit d'équipe, l'amitié, le respect, l'entraide' sont mis en avant.

Des aventures, un peu de fantastique, des personnages qui permettent de s'identifier, ce livre devrait beaucoup plaire à de jeunes ados aimant les livres d'aventures.

coquinnette1974   02 avril 2018

Laurence Lima : 18/20

Un très bon roman jeunesse plein de rebondissements :)

Taddeuz et le collier aztèque m'a été envoyé par Marie-Françoise Chevallier le Page, que je remercie chaleureusement. Je suis ravie de la découverte :)
Taddeuz (qui se prononce Tadéous, pas Tadeuse, s'il vous plait !) est un jeune garçon de 13 ans. 
Il a une particularité : il est le roi d'un petit royaume du nom de Tadjasthan. le jeune garçon ne règne pas encore, pour le moment c'est son père qui est régent en attendant que Taddeuz n'atteigne sa majorité.
Pour que l'adolescent puisse apprendre de nombreuses choses et régner au mieux quand sera venu son tour, son père l'envoie dans un pensionnat très spécial : Glenowl Academy.
Là bas, il rencontre cinq autres adolescents avec qui il va vivre une drôle d'aventure. 
En effet, tous les six vont devoir aller au Mexique.. à la recherche d'un collier aztèque, un collier à mémoire de forme qui peut s'avérer très important notamment pour la recherche.
Taddeuz nous relate ses péripéties, et j'ai adoré partir avec lui et ses camarades au Mexique. Avec d'abord une escale en Islande, où les aventures débutent :) Puis vient la chaleur, et un pays plein de surprises.

Déjà, leur moyen de transport est original. Je ne vous en dirais pas plus, mais c'est amusant, original et ça plaira aux plus jeunes :) J'avoue avoir trouvé ça très sympa et j'aurais bien aimé voyagé ainsi, moi aussi !
Ce roman est pour tous à partir de 10 - 11 ans. 
L'écriture est très agréable, c'est fluide.
Au début j'ai trouvé que Taddeuz parlait quand même sacrément bien pour un adolescent de 13 ans ! Mais c'est un futur roi, il a peu fréquenté des enfants de son age donc c'est crédible !
J'ai adoré l'histoire, c'est rythmé, on ne s'ennuie jamais et c'est un bon roman jeunesse d'aventure.
Taddeuz est un jeune garçon attachant, et ses camarades de voyage sont eux aussi très intéressants.

Ce voyage au Mexique m'a captivé, j'aurais bien aimé vivre cette aventure à leur place ;) Et je serais ravie si le jeune garçon nous contait d'autres de ces aventures.
Vous l'aurez compris,
j'ai eu un coup de coeur pour ce roman jeunesse, et je mets avec un immense plaisir cinq étoiles.
Je vous le recommande chaudement :)

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube

© 2016 par Marie-Françoise Chevallier Le Page. Créé avec et hébergé par Wix.com